Guide Marseillais LGBTQI.

Se cultiver sans dépenser à Marseille

Se cultiver sans dépenser à Marseille

Depuis le mois de juin 2013, tout le monde veut voir le désormais célèbre Musée des Civilisation de l’Europe et de la Méditerranée, qui a symbolisé à lui tout seul la célébration de Marseille Provence 2013, Capitale européenne de la culture. Niché sur le bord de mer, à proximité du Fort Saint Jean et de la cathédrale de la Major, il a attiré tous les marseillais curieux mais il a aussi fait venir chez nous de nombreux touristes en provenance des quatre coins du monde. Aujourd’hui il remplacerait presque Notre Dame de la Garde en tant qu’icône de Marseille, tellement on le prend en photo et on vient en nombre visiter les expositions qu’il accueille chaque année.

Des bons plans pour visiter les musées

Ce succès sans précédent ne doit pourtant pas faire oublier qu’à Marseille, il existe de nombreuses possibilités de visiter de belles expositions d’arts en tous genres, du plus ancien au plus moderne, du plus classique au plus iconoclaste. Cela étant chaque visite a un coût, alors faire le tour chaque mois de toutes les expositions qui semblent intéressantes représente un certain budget… à moins de connaître les bons plans qui, immanquablement, ne font pas défaut aux marseillais. Le premier, c’est que certains musées de la ville ne font pas payer l’accès à leurs expositions le premier dimanche de chaque mois de l’année.

Les musées ouverts gratuitement une fois par mois

Cela fait donc douze occasions d’aller faire les musées au lieu de rester au lit le dimanche matin ou encore d’aller se faire dorer au bord de l’eau. Parmi les institutions qui participent à cette opération, on compte les musées les plus connus comme le MuCEM, le Musée d’art contemporain, le Musée Cantini, le Musée des beaux-arts, le Muséum d’histoire naturelle de Marseille ou encore le Musée d’histoire de Marseille, mais aussi d’autres moins connus comme le Cabinet des monnaies et médailles ou le Musée Grobet-Labadié. Ensuite on trouve, dans cette liste, des musées dont les collections sont dédiées soit à l’histoire avec le Musée des docks romains et le Musée d’archéologie méditerranéenne, soit au monde avec le Musée d’arts africain, océanien et amérindien, soit enfin au design et aux arts décoratifs avec le Musée Borely.

Des petites galeries et des expositions gratuites

Il existe aussi Marseille un tissu associatif très actif, au sein duquel on trouve de nombreux ateliers d’artistes et de galeries, qui proposent de façon récurrente des expositions. Celles-ci sont en règle générale accessibles gratuitement. Allez faire un tour du côté du Cours Julien, on y voit régulièrement des vernissages d’expositions assez festifs, où la seule dépense que vous ferez, si vous ne souhaitez pas investir dans l’art, sera de vous payer un verre, en profitant de la musique et de la bonne ambiance qui, dans ce quartier, est toujours de rigueur. Les galeries d’art contemporain du quartier de la Préfecture, plus select parce que l’on y côtoie les gens issus des Beaux-Arts, sont tout aussi faciles d’accès.

Des événement autour de l’Art

A Marseille on célèbre comme dans toutes les grandes villes européenne la Nuit des Musées vers la mi-mai, avec des concerts et des expositions entièrement gratuits organisés pour cette grande fête des arts. De même chaque année sont organisés différents événements qui invitent les marseillais au musée et dans les ateliers d’artistes : Art’O’Rama, la Nuit des Galeries, le Printemps de l’Art Contemporain, les Ouvertures d’Ateliers d’Artistes du Château de Servières, le festival POC… Il suffit de se renseigner en ligne, dans les lieux associatifs, à l’Espace Culture ou dans les musées pour obtenir le programme de ces festivités, afin de ne manquer aucune des expositions gratuites ouvertes à toutes et à tous.

Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *