Les pièces de théâtre de Dominique LAMOUR en 2018

Apparut dans le monde théâtral en 2008, Dominique LAMOUR n’a plus jamais cessé de faire parler de lui et chaque année à compter de l’année 2004, il a joué dans au moins une pièce théâtral. C’est tout simplement quelque chose de remarquable et même de louable car il faut du travail, de l’amour et beaucoup de passion pour faire un tel palmarès.

Dominique il y a plus de trente ans de cela

Né à Coubevoie en 1982, ce metteur en scène avec du talent a grandi dans un milieu mixte du point de vue des cultures et des origines de ses parents. En effet né d’une mère française et d’un père algérien, ce métissagen’a eu que des points positifs car il lui a permis de trouver de nombreux repères pour exercer aujourd’hui le métier dans lequel il excelle. Pour parler de son enfance, Dominique LAMOUR en a eu une heureuse dans un foyer uni où régnait paix, joie et très bonne ambiance de famille. La bonne humeur, le bonheur, c’est ça qui lui vaut aujourd’hui cette flamme qu’il a quand il est sur scène. Il a commencé à jouer la comédie très tôt alors qu’il n’était qu’un enfant. Aujourd’hui, année 2018, il a au moins dix pièces très intéressantes à son compteur.

Dominique de nos jours.

Avec son palmarès et ses plus de dix théâtres, Dominique LAMOUR toujours sous le feu des projecteurs, il serait même attendu en cette année 2018 sur une scène de spectacle à Marseille où il se produira sur une des pièces qui lui sont le plus chers. Pour parler d’une de ces pièces, évoquons celle qui s’intitule le retour. Ecrite en 2007, c’est la transcription d’un fait de société se produisant le plus souvent dans les familles mais restant tout simplement comme critique dans la bouche des uns et des autres. Ce fait c’est l’infidélité dans le couple, infidélité d’une femme étrangère en couple avec un homme qui l’a emmené dans sa famille pour la présenter aux siens. Il se trouve que la femme est forte séduisante et en consciente. Il se pourrait que Patrick joue cette pièce à son prochain spectacle.

Laisser un commentaire