Guide Marseillais LGBTQI.

De L’Amour – Clip Video

De L’Amour – Clip Video

LEUR HISTOIRE, C’EST NOTRE HISTOIRE.
Des personnalités françaises répondent aux agressions homophobes
avec “De l’Amour” pour Urgence Homophobie.

Après avoir partagé des histoires d’agressions racontées à la première personne et accompagnées du hashtag #LeurHistoireMonHistoire, des artistes de la scène francophone dévoilent un clip “choral” sur leur réseaux sociaux.


Rassemblant près de 70 célébrités, cette campagne de sensibilisation en deux temps proposée par l’association Urgence Homophobie a pour but d’interpeller les consciences en proposant une lecture inédite des agressions à l’encontre de la communauté LGBT+.

TEMPS 1
Le 18 décembre, une partie des artistes mobilisés autour de l’Association Urgence Homophobie et qui apparaissent dans le clip, ont mis à disposition leur notoriété pour diffuser au plus grand nombre des histoires d’agressions LGBT+ basées sur des témoignages ou des procès verbaux réels avec la volonté de montrer que les histoires dont nous avons connaissance ne sont qu’une infime partie de la réalité. Afin de susciter la réaction de leurs communautés sur les réseaux sociaux, ils ont chacun incarné l’histoire d’une de ces personnes en l’accompagnant du hashtag #LeurHistoireMonHistoire.

L’occasion pour Urgence Homophobie de dévoiler sa nouvelle signature :
«Leur Histoire, c’est notre Histoire»
Une manière d’affirmer que les persécutions subies par la communauté LGBT+ dans le monde, ne concernent pas seulement ces populations, mais qu’elles nous touchent toutes et tous, peu importe notre orientation sexuelle.

TEMPS 2
Aujourd’hui, ces artistes partagent une interprétation du titre original de Patxi Garat :

De l’Amour”. La chanson raconte l’histoire d’Azamat : premier réfugié gay tchétchène accueilli par Urgence Homophobie sur le sol français. Elle décrit son désir profond de vivre sa vie, son combat jusqu’à l’exil, ses inquiétudes pour ses proches restés au pays, son itinérance jusqu’à Paris et la découverte d’une ville où – a priori – les hommes et femmes peuvent s’aimer librement, s’embrasser, se tenir la main.

Un message universel rempli d’espoir et d’amour … pour tous.
Dans un contexte où les agressions physiques à caractère LGBT-phobe ont augmenté en France de près de 15% en un an, le réalisateur du clip Benoît Pétré prend le parti d’illustrer ces paroles fortes en mêlant des scènes d’amour remplacées par des moments de grande violence. Il capture des regards forts et profonds dirigés vers le spectateur, comme témoin de ce fléau qu’est l’homophobie – visible même en France – où un témoignage d’affection en public dérange bien plus qu’une agression…


SOS Homophobie a relevé en 2017, 4,8 % de témoignages de LGBTphobies de plus, une seconde année de hausse, + 15 % d’agressions physiques : notre inquiétude est grande face à une homophobie et une transphobie qui ne cessent de progresser. Si les victimes sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses à témoigner, les manifestations de lesbophobie, gayphobie, biphobie et transphobie se multiplient.

leave your comment


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous pour la Newsletter de Gay-Marseille.fr Vie privée