Le Misanthrope – Molière – Texte intégral

Qui plus qu’Alceste croit en l’Homme, en sa noblesse et sa grandeur ? Qui mieux que lui peut savoir ce qui le distingue sur cette Terre, ce qui l’élève, le sublime ? Dans un monde d’apparences, d’influences et d’intrigues, les certitudes qui relèvent du bon sens d’Alceste font de lui un idéaliste sans cesse déçu. A chaque pas, sa bonne foi se heurte à la mesquinerie et la petitesse de ses congénères.

Champs de bataille moderne des luttes de pouvoir, où plaire et déplaire revient à faire et défaire les destins, aussi rapidement que sur arrêté royal.
C’est dans ce petit univers du paraître qu’Alceste se prend la bouche à l’hameçon de Célimène. Elle est tout de qu’il dénonce, tout ce qu’il rejette, mais l’amour ne réfléchit pas; il est asservi.

Alceste se débat entre une aversion croissante pour le royaume des fourbes, et une passion coupable pour celle qui en est la reine.

Mise en scène: Michel Adjriou
Assistant à la Mise en scène: Dominique Lamour
Distribution:
Alceste : Jean Latil / Philinte : Michel Adjriou / Oronte : Dominique Lamour / Célimène : Solène Castets / Arsinoé : Christina Pontet / Eliante : Charlotte Hyvers / Acaste : Henri Fernandez / Clitandre : Rémi Djabarian

Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *